3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

13 mois, 11 cycles 18 avril 2007

Filed under: Uncategorized — Lola @ 7:12

En 13 mois et 11 cycles, j’aurais au moins appris à écouter les subtiles messages que mon corps m’envoie pour tenter de me dire ‘hep toi, c’est maintenant qu’il faut y aller à fond dans les câlins’, ‘a y est, ovulation réussie’, etc.

Bien sûr, comme toute névrosée de la conception, j’ai commencé ma première courbe de température avant même que gygy ne me le demande. Et bien sûr, il m’a pris pour une névrosée ! Il paraît que j’intellectualisais (si !) trop tout ça. Peut-être, mais quand ça marche au bout de 3 mois, on veut bien croire au miracle, mais quand on n’a toujours rien après 6 mois d’essai, on commence à devenir curieuse, à se renseigner, se documenter…

Donc première étape : découverte de fertilityfriend.com. Tout simplement génial ! Et hop, pour quelques euros de plus, ils te donnent même tes chances d’être enceinte, à condition de bien noter tous les câlins faits et de préciser si c’était le matin, le soir ou les deux (pour l’instant je n’ai jamais eu à sélectionner both). Et qui n’a jamais fait sa courbe sur ff n’est pas une vraie essayeuse. Donc depuis plusieurs mois maintenant, toutes mes journées commencent invariablement par la cérémonie du thermomètre. Hop, 30 secondes dans la bouche et c’est parti ! Pas hyper glamour je vous l’accorde mais en même temps, mon homme vient juste de découvrir que la montre qui sonnait tous les matins, même le week-end, c’était le thermomètre. Donc j’arrive à rester discrète et à ne pas me montrer trop obsessionnelle (mais ce n’est qu’une façade).

Deuxième étape : l’observation de la glaire. Tout de suite, ça a l’air moins réjouissant. Mais je peux assurer que bon nombre des filles en attendent de bébé y passent. Rien de bien compliqué dès lors qu’on sait faire la différence entre du blanc d’œuf et de la crème (beurk !).

Bon, je ne vais pas m’étendre là dessus, pour plus d’infos, il suffit d’aller là.

J’avoue que je ne suis pas rentrer dans le stade suivant qui consiste en une observation poussée de la position du col (de l’utérus bien entendu). Deux raisons à cela : 1 – je viens actuellement dans un pays où les conditions générales d’hygiène ne sont tip top et où des maladies dont tu ne connais même pas le nom traînent encore ; 2- je ne suis pas suffisamment à l’aise avec mon corps pour aller jauger de la hauteur de mon col (et oui, même pas cap de le toucher).

Et comme en plus de tout ça je suis une consommatrice née, j’ai bien évidemment investi dans une tripoté de tests d’ovulation. Ça marche trop bien. Je suis trop contente de voir tous les 30, ou 33 ou 38 jours, la seconde ligne bien foncée apparaître.

Enfin, j’ai développé un petit truc plus perso, qui m’informe que l’ovulation est bien passée : mes seins. Ils grossissent subitement et me semblent plus lourds. Et ce signe, même mon homme sait le décrypter. Seul inconvénient, c’est qu’en grossissant, ils deviennent hyper sensibles, mais bon je ne me plains pas, j’ovule.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s