3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Comment ma notion du temps s’est modifiée 29 mai 2007

Filed under: Uncategorized — Lola @ 7:36

Quand j’ai arrêté la pilule, je nous donnais 8 mois pour concevoir un bébé. 8 mois je trouvais ça honnête et j’avais lu quelque part que c’était la moyenne. (depuis j’ai compris qu’en fait cette moyenne c’est une vaste fumisterie. Il y a d’un côté les femmes qui sont enceintes dans les 3 premiers mois d’essais (le majorité fort heureusement) et de l’autre côté, celles qui mettront au moins un an, voir 2 ou3). Du coup, je m’étais jurée d’être sereine les 8 premiers mois. Ok, je n’ai pas tout à fait respecté mon ‘engament sérénité’ mais déjà avec des cycles longs et fantaisistes, ce n’est déjà pas facile mais quand en plus il y a toujours une bonne âme pour rappeler que ce n’est sûrement pas bon signe ces drôles de cycles, pas facile de rester sereine. Cependant à partir des résultats du 1er spermogramme, l’attente s’est faite par étape et du coup, ça me permet de la gérer plus facilement.

Ainsi, nous avons eu une première étape de 3 mois entre les fameux résultats annonçant ‘OATS’ et le 1er RDV PMA. 3 mois pour se renseigner, commencer à se faire une idée de ce qui nous attendait, planifier et réaliser les examens. Bref, 3 mois bien remplis que j’ai à peine vu passer. Puis nous avons attendu la réponse du staff de la pma et il a fallu prendre, faire modifier et encore déplacer les derniers rdv. Et aujourd’hui, les prochains rdv sont fixés :

–         Biologiste : parce que quand même il faut qu’on nous précise bien que la FIV ICSI est une technique récente et qu’elle n’est pas sans risque (et que surtout nous n’avons que peu de recul sur l’impact de la méthode).

–          Gynéco : pour que je puisse avoir le détail du protocole et les ordonnances pour tous ces produits terribles qui endormiront mon corps avant de le réveiller et de le secouer comme jamais

–         Et le fameux ‘Test de transfert’ : pour que le médecin sache quel instrument il devra utiliser le jour du vrai transfert et éviter ainsi toute réaction à la douleur qui ne sont jamais bonne pour l’implantation.

Et là, il me reste un mois et demi avant ces rendez-vous et il ne va rien se passer pendant ces 6 semaines. Pour la première fois, j’ai l’impression que mon processus pma stagne…  Et le temps semble soudainement ralentir….

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s