3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

FIV 1: L’heure des bilans 23 octobre 2007

Filed under: Uncategorized — Lola @ 11:12

Il est grand temps de tourner définitivement la page de cette première tentative de fiv. (C’est surtout que je ne peux pas continuer à ruminer ça indéfiniment : ça ne sert à rien et ce n’est pas très bon pour mon moral). J’avais, grâce à une petite mine bien malheureuse, obtenu un rendez-vous avec le chez du service de PMA (d’ailleurs, il fait mini d’être débordé cet homme là mais à 17H30, j’étais sa dernière consultation de la journée et il n’avait pas de retard –presque c’est louche tout ça…). Enfin bref, petit rendez-vous pour envisager plus sereinement la suite. Bilan :

–       Mon Homme et moi, on est parfaitement capable (avec un gros coup de pouce médical, mais qu’importe) d’obtenir des embryons.

–       Je réponds bien à la stimulation ovarienne, un peu trop même mais ce n’est pas vraiment un problème.

–       Le taux ovocyte matures/ovocytes recueillis n’est pas folichon (40% dans notre cas contre 70% normalement) mais il n’y a pas vraiment d’explication.

Donc d’après lui, c’est plutôt positif. Le seul changement a éventuellement envisagé serait de passer à un protocole court. Enfin, j’ai quand même un petit peu eu l’impression qu’il me disait ça pour me montrer qu’il pouvait prendre des décisions et modifier mon protocole mais sans grande conviction. Car si on démarre trop doucement la stimulation, il risque d’y avoir un follicule dominant qui, par un moyen encore secret, bloque le développement des autres follicules. Une stimulation plus importante ne servirait à rien car on accroîtrait le risque d’hyperstimulation sans avoir aucune garantie sur l’amélioration de la maturité des ovocytes recueillis. Bref pas si simple de trouver le bon dosage…

Et quant à savoir pourquoi ça n’a pas marché ??? Et bien, une fois le transfert réalisé, c’est un dialogue cellulaire entre l’embryon et la muqueuse utérine. Et visiblement ce coup-ci, ils n’étaient pas sur la même longueur d’onde. J’espère que mon corps aura résolu ses petits problèmes de communication avec nos embryons SDF pour la prochaine tentative.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s