3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Le choix 3 novembre 2007

Filed under: Uncategorized — Lola @ 11:36

Pour notre première tentative fiv, le choix du lieu a été facile car dès que l’on sort de la région parisienne, les centres d’aide à la procréation ne se bousculent pas vraiment. Et oh chance, il y en a un dans notre ville-accueil. Parfait sauf que ça n’a pas fonctionné et qu’il nous faut tout recommencer. Ailleurs, autre ville, autre pays. Et là, les centres, il y en a plein, limite trop. Comment choisir une clinique parmi tant d’autres (ok, j’exagère un peu mais ça me permet de croire qu’il y a plein de couples comme nous qui font vivre une multitude de médecins très spécialisés). Donc il y a plusieurs centres fiv à ma prochaine destination et donc il me faut choisir. Mais comment faire ce terrible choix ?

Les premières éliminations se font rapidement : exit les cliniques à l’autre bout de la ville (surtout que maintenant je sais comment ça fonctionne donc pas envie de passer 45 min dans la voiture aux aurores pour une simple prise de sang). Hors jeu également la clinique où le médecin se vante de tout faire lui-même : faudra qu’il me le montre son diplôme de gynéco-anesthésico-biolo-super-médecin-à-tout-faire. M’inspire pas trop confiance ce charlatan là. Je fais une croix aussi sur les cliniques qui proposent des tarifs à moitié prix en échange de la moitié de mes ovocytes : comment être sûre même en payant plein pot qu’ils ne vont pas m’en voler de mes petites cellules si précieuses. Donc, une fois ce premier effectué, il m’en reste 2. Et là, comment choisir entre deux cliniques jumelles ? La localisation ? Sachant qu’il y en a une à moins de 2 kilomètres de chez moi alors que l’autre est beaucoup plus loin… La formation des médecins ? Et là un des gynécologues a été formé en France (mais que vaut une formation effectuée il y a 20 ans dans la Rolls des hôpitaux français pour une technique qui a à peine 15 ans ?). Et bien sûr, le médecin estampillé ‘Etudes en France’ n’est pas dans la clinique d’à côté… Ah le cruel dilemme… Et compte tenu de l’investissement humain (et financier) que ça représente, je ne voudrais pas me tromper.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s