3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Laboventure 9 juin 2009

Filed under: Uncategorized — Lola @ 5:02

G2 ne grossit pas assez. Voir il ne grossit plus. Il grandit mais a pris seulement 100 grammes au cours des deux derniers mois. Pas de quoi s’affoler mais suffisamment préoccupant pour que le pédiatre prescrive quelques examens histoire de vérifier l’absence de problème grave expliquant ce ralentissement dans sa courbe de poids. Voilà comment je me suis retrouvée au laboratoire d’analyses médicales un mardi matin.

L’objectif était simple : prise de sang et analyse d’urine pour mon petit. Le pédiatre avait conseillé de poser le ‘sac’ pour récolter l’urine avant de faire la prise de sang : en pleurant mon bébé allait faire pipi et le tour serait joué. Dès son réveil, j’embarque mon fils et son biberon direction le labo, convaincue que ce serait l’affaire d’un quart d’heure tout au plus.

L’infirmière confirme la théorie du pédiatre, positionne le petit sac autocollant et commence à chercher les veines. Enfin au moins une veine. Bien cachée la veine. Tellement bien cachée qu’il faut la chercher dans l’autre bras. Après 5 minutes de prospection, une infirmière bloque la veine pendant que l’autre arme la seringue et qu’une pauvre maman maintient tant bien que mal son petit vermisseau effrayé et hurlant. Après plusieurs interminables minutes d’aspiration intense de la veine, l’infirmière jette l’éponge : le sang risque de coaguler dans la seringue. Soit. Sauf qu’il n’y a pas suffisamment de sang. La quête reprend, sur l’autre bras. Par chance, une veine est rapidement trouvée et l’aventure prise de sang s’achève dans une rivière de larmes et de cris.

Restait juste à ouvrir la couche et récupérer le sac à pipi. Vide. Malgré toutes ses larmes, G1 n’a pas fait la moindre goutte. On remballe le tout et on attend 30 minutes pour changer le sac. Un biberon et une demi-heure plus tard, le fameux sac est toujours vide mais plus stérile. On le change et on repart pour une heure d’autonomie. Au bout du temps règlementaire, toujours rien. Pas une goutte malgré un caca bien présent lui. Troisième tentative, pas plus de résultat. Je décide unanimement de faire une pause et de laisser mon fils prendre son repas sereinement. A la fin de la sieste, on repart pour le laboratoire avec deux armes de choc : un biberon d’eau de coco et un petit frère. Je ne sais pas si c’est l’effet relaxant des jeux avec G2 qui ont permis à G1 d’oublier le sac collé à ses petites parties intimes ou s’il n’a pas pu lutter contre l’effet diurétique de l’eau de coco, seul le résultat compte. Et quel résultat ! 7 heures pour obtenir 8mL de sang et 10 mL d’urine.

Tout ça pour pas grand-chose, enfin si : il n’y a rien d’anormal dans les analyses ? Ouf…enfin on poussera le ouf définitif après l’échographie abdominale, dans deux semaines.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s