3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Grumeaux love 20 décembre 2010

Filed under: C les grumeaux,C ma vie rien qu'à moi — Lola @ 1:19

Avoir des enfants change une vie. Souvent au minimum deux vies d’ailleurs. Et si je parle facilement ici des changements-inconvénients, j’oublie d’évoquer les autres changements.

Un peu par pudeur.

Un peu aussi parce que je ne suis pas de ces mères qui font mille activités exceptionnelles avec leur marmaille et je ne pense pas que le récit de la séance hebdomadaire de bébés nageurs présente le moindre intérêt.

Un peu parce qu’il est plus facile d’ironiser sur mes petits malheurs que de parler de mes grands bonheurs.

Un peu surtout parce que pas mal de lectrices (ami lecteur, si tu es là, fais-nous signe) arrivent sur ce blog avec les mots clé PMA, FIV ICSI et autre réjouissances.

Je tais un peu (trop ?) le bonheur de les avoir. Tous les deux. La joie de les voir grandir. La chance d’avoir aujourd’hui une maison dans un état pitoyable – où il est difficile de faire 3 pas sans se casser un orteil contre une voiture, trébucher sur une peluche ou écraser l’oreille de Monsieur Patate (d’ailleurs, si quelqu’un a une paire d’yeux de Mr Patate en double, ça m’intéresse) mais dans laquelle il ne se passe jamais plus d’une demi-heure sans que ne résonnent les rires des grumeaux. Ce « chez nous » où je suis accueillie par des cris de joie tous les soirs et où 2 sangsues se collent à mes jambes dès que je franchis la porte. Cet appartement qui est plus le leur que le nôtre mais qui serait si vide sans eux. Je ne parle pas non plus du petit supplément d’amour pour mon HMV avec lequel je partage les lauriers d’une si belle réussite, l’admiration partagée mais également les angoisses face aux montées de fièvres, le coup de stress en les entendant tomber, et le plaisir de se retrouver en tête à tête au calme après les couchers des enfants.

Avoir des enfants a changé mon corps,  bouleversé mon sommeil, chamboulé ma maison mais tout ça n’est rien à côté du bonheur quotidien de les avoir.

Publicités
 

12 Responses to “Grumeaux love”

  1. Le Chat Says:

    Voilà c’est dit Et si bien dit.
    Bien sûr ce bonheur… au delà de toutes les difficultés engendrées par l’arrivée des enfants…
    Bien sûr ce bonheur immense.

  2. Jen Says:

    Moi je trouve qu’à travers tes mots on sentait bien tout l’amour que tu avais pour eux ainsi que ton bonheur. Il n’y a pas à dire, un/des enfant(s) ça change la vie 🙂

  3. Mimie Says:

    Bonjour,
    Je suis une lectrice assidue depuis quelques semaines seulement, et je sors de mon sous-marin pour vous souhaiter un Joyeux Noël. Cet article, comme tous les autres, me touche. Je suis incapable de me souvenir comment je suis arrivée chez vous. Je n’ai pas eu ces problèmes de fertilité comme vous, mais une amie oui. Alors votre histoire me touche…
    Encore une fois, joyeux Noël, et merci de nous faire partager les beaux et mauvais côtés d’une vie avec des enfants, jumeaux ou non.
    A bientôt,
    Mimie

  4. Mimie Says:

    Si, un flash et je me souviens : c’est Le Chat qui m’a conduite à vous.Alors Merci aussi au Chat !

  5. Loreal Says:

    Je me disais que tu n’écrivais plus, comme une idiote je n’avais gardé que ton ancienne adresse !
    Ravie de te revoir, donc 🙂

  6. Maman Crotte Says:

    Mince alors ! Tu m’as fait pleurer avec tes mots !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s