3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Tic tac tic tac … 20 janvier 2011

Filed under: C compliqué — Lola @ 9:20

Dans quelques mois, j’aurai 34 ans. Même pas la moitié d’une vie peut-être à peine le tiers (oui, j’ai la ferme intention d’être une centenaire pétillante). Mais le début du commencement de la fin en ce qui concerne la fertilité. Comme me l’a fait justement remarquer ma gynécologue lors du contrôle annuel, il est grand temps de penser à la suite. Mais quelle suite ?

Je pense beaucoup à cette suite, à cet enfant que nous tenterons ou pas d’avoir, que nous aurons ou pas. J’y pense et je ne sais pas.

Il y a dix ans, je me disais trois enfants minimum. Et puis j’en ai eu deux. En même temps. Ça a changé la donne et beaucoup d’autres choses.

1-     J’ai envie d’une deuxième grossesse, sans stress, avec un seul bébé mais ai-je vraiment envie d’un troisième enfant ?

2-     Si je pouvais choisir, je choisirais d’avoir une fille. Pour changer et parce que ça me paraît beaucoup plus simple avec les grumeaux, pour elle surtout. Mais en même temps, j’ai terriblement peur d’avoir une fille. J’ai le sentiment que mes relations avec ma propre mère ne sont pas étrangères à cette peur, vaste sujet et aucune solution à court terme.

3-     On commence à peine à vivre normalement avec les grumeaux. On peut voyager sans emporter toute notre maison avec nous, sans avoir 15 kilo de lait en poudre et autres petits pots dans les valises. Je ne suis pas certaine d’être prête à ce grand retour en arrière.

4-     Il y a aussi ce corps qui a changé et que je n’arrive pas à remettre dans le droit chemin, ce ventre rond que les abdominaux semblent avoir définitivement déserté. Manque de volonté et d’énergie. Mais impossible pour moi d’envisager une deuxième grossesse dans repasser par la case départ côté corps (voir point 2).

5-     Enfin, il y a l’homme qui ne dit pas non mais évite de dire oui. Qui propose d’essayer naturellement (parce que depuis 2 ans, on fait quoi ?). Qui trouve que deux enfants, c’est parfait, mais qui rêvait d’une princesse.

Tic tac tic tac… Il nous reste quelques mois pour y tenter d’y voir plus clair.

Tic tac tic tac…

Publicités
 

12 Responses to “Tic tac tic tac …”

  1. BleudOrage Says:

    Arf, cette histoire d’âge me stresse énormément, j’aurais 34 ans en avril et je suis toujours nullipare, donc, bah je me sens plutôt nulle et périmée. Saleté d’horloge biologique …

    • Lola Says:

      Les femmes d’avril ont un truc en plus 😉
      Ni nulle nu périmée, juste sur un chemin plus escarpé que la plupart des autres femmes.

  2. Le Chat Says:

    délicate(s) question(s)… si personnelle(s)… et dont parfois la réponse ne nous appartient pas… ce que je te souhaite ? que la vie fasse bien les choses pour vous et que plus tard tu puisse te dire : « je suis heureuse avec mon nombre d’enfants… » (que ce soit 2, 3, 4….)

  3. Jen Says:

    Pas facile. Nous aussi on a eu du mal à prendre la décision. Ma fille a déjà 9 ans. Peur de revenir dans les couches etc…. Mais peur d’arriver à 40 ans et avoir des regrets de ne pas avoir essayé.

    • Lola Says:

      Il paraît que ça s’arrête un jour les couches. Je dis ça mais je n’ai pas encore vérifié, ça fait 27 mois qu’on en fait une consommation infernale.

  4. Ingrid Says:

    Comme je te comprends. Moi j’ai décidé que 2 enfants c’était assez, et que c’était le plus raisonnable étant donné notre âge, mon ventre, notre appartement, etc… mais quand même…
    A ta place j’aurais effectivement la même envie que toi.

  5. Gol Says:

    Argh, comme c’est horrible et stressant, ce « tic-tac »!
    Ca me fait penser à la saison 5 de Dexter 🙂 (« it’s the time of your life running out… tic tic tic tic »)…
    Demande-toi: si t’étais enceinte là maintenant, si tu l’apprenais aujourd’hui, ce soir… Tu serais plus heureuse que malheureuse? Plus zen qu’angoissée? Et ton monsieur?
    Je sais pas moi… c’est déjà très bien deux, mais trois ça doit être chouette aussi 🙂

    • Lola Says:

      Une grossesse spontanée serait la réponse idéale. Sauf qu’on n’est pas tombé du bon côté de la frontière au pays de la fertilité.

  6. ça j’aurais pu l’écrire presque mots pour mots.
    Pensées amicales.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s