3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Aquaculture 6 septembre 2011

Pas de rentrée de ce côté-ci de l’Atlantique, il faudra attendre février pour le récit plein d’émotion de l’arrachement maternel.

Par contre, une rentrée sportive : la mienne. Le grand retour après plus de 3 ans à glandouiller du quadriceps. Ok, sportif est peut-être un petit peu exagéré pour parler de mes séances d’aquagym. Mais si, c’est tout de même un peu physique, je me suis presque essoufflée en pédalant sur une sorte de vélo immergé lors de ma deuxième séance.  L’homme lui a failli s’étouffer de rire devant mes exploits sportifs.

Ce qu’il y a de sympa aussi, c’est l’ambiance au sein du groupe. Il est facile de discuter car une préoccupation commune est évidente. Mais malgré ces grossesses partagées, il reste l’écart culturel.

Bien évidemment on me demande de combien de semaines je suis enceinte et si je connais le sexe. Quand je réponds que c’est une petite fille, on me demande tout de suite comment elle s’appelle et on s’étonne que je ne le sache pas. Même Carole, enceinte de 16 semaines (moi j’ai failli lui demander si elle était vraiment enceinte car elle ressemblait plus à une lesbienne attirée par les gros seins des femmes enceintes qu’à une femme enceinte avec ses 50 kg et son ventre à peine rebondi), même elle sait que sa fille s’appelle Maria-Antonia. Là où j’ai un peu plus de mal, c’est quand on me demande en suivant, soit environ 150 secondes après avoir fait connaissance, si je vais me faire ligaturer les trompes. Le pire, c’est que ma réponse doit tout autant les choquer (jamais de la vie on ligature quoique ce soit !).

A la fin du dernier cours, la professeur nous fait former une file indienne et nous annonce que nous allons nous détendre mutuellement. Elle commence à masser les épaules de Carole qui me masse à son tour et que moi aussi, j’essaie de reproduire le plus fidèlement possible les mouvements sur la nuque de Bia. Lorsque Carole la tatouée au ventre plat à commencer à me masser le bas du dos, j’avoue avoir eu une seconde d’hésitation avant de soulager les lombaires devant moi.

Mais j’avoue que je commence à m’imprégner des coutumes locales et je me pose moi aussi la question de programmer l’accouchement. J’y reviendrai…

Publicités
 

6 Responses to “Aquaculture”

  1. Jen Says:

    Programmer l’accouchement? Bon ok tu as dit que tu en reparlerais!

    T’es a combien de semaines au fait?

  2. Le Chat Says:

    hé hé hé ça me fait penser à une réunion à laquelle j’avais assistée dans mon centre de PMI quand j’étais enceinte de Malabarette.. il y avait une brésilienne.. et effectivement pour elle nos us et coutumes autour de l’accouchement la laissaient sceptique… notamment cette notion de date d’accouchement laissée au bon vouloir de Dame Nature…

  3. rb Says:

    en amérique du sud (je viens du Vénézuéla), c’est come ça, tout le monde connaît le prénom et la date de naissance de l’enfant :-))
    Belle et heureuse grossesse !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s