3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

La tuile 27 septembre 2011

Filed under: C compliqué,c pas la pêche — Lola @ 11:57

Tout était parfait. Une grossesse spontanée, une petite fille au développement parfait, une future maman en pleine forme. Après une grossesse gémellaire hyper surveillée, une grossesse « facile » qui m’autorisait même la pratique (modérée) du sport.

Bien sûr, j’avais noté que ma prise de poids était importante : 8 kilo en 6 mois, c’était pas mal mais je me sentais bien.

Je m’amusais même à comparer mes envies de pizza de la première grossesse aux envies de chocolat de celle-là : un effet fille ?

Je n’étais pas particulièrement préoccupée en attendant les résultats de la dernière prise de sang et du fameux test de tolérance au glucose, mise à part cette légère angoisse concernant la toxoplasmose. C’est plus pour être rassurée que parce que je m’inquiétais d’être au-dessus des tolérances j’ai envoyé les résultats à ma gynécologue. Elle a réagi dans la demi-heure et le mot terrible a été prononcé : REGIME ! Diabète gestationnel !

Finis les gâteaux, le sucres, les café gourmands, le pain, les pâtes, les jus de fruits. A moi la surveillance de mon assiette, les légumes à la vapeur et les fibres.

Jusqu’à présent, ma conception du régime se résumait à faire attention pendant quelques jours histoire (de me sentir à l’aise dans mes vêtements, rien de bien contraignant et jamais sur une longue période. Manger et cuisiner (depuis peu j’ai compris que l’un va avec l’autre) font partie des plaisirs dans ma vie. Je suis une gourmande, une mangeuse, je ne comprends pas les personnes qui ne voient pas la différence entre un bol de riz blanc et un risotto au shiitake (et bien entendu, ma préférence va au second). Alors soudainement je ressens une pression incroyable : non seulement j’ai 3 mois de régime devant moi mais je ne peux pas craquer. Il ne s’agit pas de perdre 2 kilos avant l’été pour frimer sur la plage, non, il s’agit de la santé de ma fille.

Une semaine de contrôle alimentaire et me voilà délestée de 500g. Serait-ce que j’ai tant abusé que ça ? Prochain bilan dans 3 semaines pour avoir si ma glycémie reste sous contrôle ou s’il faudra envisager un contrôle médicamenteux.

Publicités
 

9 Responses to “La tuile”

  1. Marie Says:

    Oh la la, j’ai connu ça, 2 fois. Je ne te mentirais pas, c’est dur, frustrant et loooong. Je ne sais pas si tu es une carnassière mais c’est ce qui m’aidait à ne pas crever la dalle, ingurgiter beaucoup de protéines, avec les légumes verts en même temps.
    Mais, juste après l’accouchement c’est l’hallu, mince et légère comme une jeune fille.
    Courage.

  2. bergamote Says:

    hello,
    désolée pour toi, en effet, c’est la tuile. tu ne peux pas te piquer avec un appareil qui contrôle ta glycémie ? je te dis ça, parce que j’ai vu des copines autour de moi astreintes au régime comme toi sans plus de surveillance et une autre avec l’appareil et j’ai trouvé cette solution plus rassurante et confortable. cela peut paraître contraignant (et accessoirement rappeler la pma…) mais au moins tu es rassurée sur ton taux et tu peux détecter les aliments à risque pour toi. de plus, grâce à cette surveillance plus fine, la copine qui avait l’appareil a finalement pu arrêter le régime 3 bonnes semaines avant d’accoucher… et ce n’est pas rien !
    allez, quoiqu’il en soit, bon courage…
    bises

  3. Le Chat Says:

    Arf pas cool 😦
    mais ce que j’en retiens c’est le commentaire de Marie : « Mais, juste après l’accouchement c’est l’hallu, mince et légère comme une jeune fille » !!!! j’ai accouché de Margaux il y a 15 mois et tout juste maintenanat je commence à retrouver un corps qui ressemble -de loin- mais qui ressemble quand même à mon corps d’avant…
    ET puis je suis sûre que la meilleure des motivations est celle qui va commencer à te donner des petits coups dans le ventre 😉

    • Lola Says:

      Je m’accroche à cet espoir aussi !
      Et au devoir de protection de ma fille. Mon corps me trahit mais je n’ai pas le droit de trahir ma fille.

  4. La fille Says:

    J’ai une copine qui a fait du diabète gestationnel assez sévère et qui du coup a eu un régime draconien. En sortant de la maternité elle pesait 10 kgs de moins qu’avant de tomber enceinte. L’horreur. j’espère que ce sera moins pire pour toi. Courage.

  5. Ingrid Says:

    Zut ! J’ai cru en faire aussi à ma deuxième grossesse, parce que le dépistage était positif et puis le doute a été levé avec le test de diagnostic. Mais dans les 15 jours qui ont séparé les deux tests j’ai trouvé ça dur… cela dit, une copine m’a dit qu’effectivement c’était les deux premières semaines les plus dures, après on s’habitue !
    Tu as droit aux fruits quand même ou même pas ?
    Bon courage…

    • Lola Says:

      On s’habitue c’est vrai. Mais la frustration reste. Surtout quand la quantité de fruits est limité dans un pays où ils sont s’y bons et où on trouve des bars à jus à chaque coin de rue.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s