3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

De l’autre côté 29 septembre 2011

Filed under: C compliqué,c pas la pêche — Lola @ 8:53

En rentrant chez moi hier, j’ai aperçu un garçon de l’âge des miens qui partageait le reste d’une boisson et un bout de sandwich, assis par terre avec celle qui, bien que paraissant beaucoup trop jeune, était sa mère. Il n’avait pas l’air malheureux, presque joyeux, l’insouciance de son jeune âge et pourtant j’ai détourné le regard. Comment accepter de telles différences ? Comment accepter l’impuissance face à l’injustice ?

Ce matin, quand une fois de plus mon fils a refusé de s’habiller pour aller à la crèche, j’ai repensé à cet enfant croisé hier. Cet enfant qui ne connaîtra jamais l’uniforme des écoles privées avec multitude d’activités superflues incluses, qui n’aura peut-être même pas l’opportunité d’avoir l’uniforme de l’école publique. Et j’aurais voulu que mon fils comprenne la chance qu’il a d’être né de ce côté de la ville, qu’il prenne conscience du confort qui l’entoure et du ridicule du chantage à Buzz l’éclair ou au Nutella pour enfin accepter d’enfiler un short bleu marine.

D’un autre côté, j’aimerais évité à mes enfants de ressentir ce pincement au cœur, cette discrète douleur face à l’injustice. Je voudrais que mes enfants grandissent chez les Bisounours tout en ayant conscience de ce privilège. On fait comment ?

Publicités
 

4 Responses to “De l’autre côté”

  1. Le Chat Says:

    si tu trouves tu me dis… ça me trotte aussi cette idée de comment les protéger de la dureté de notre monde mais je crois que ça serait les desservir de les surprotéger… mais à quel âge expliquer avec de vrais mots ? et quels mots employer , et si vraiment on voulait agir pour améliorer le monde peut-être faudrait-il qu’on passe notre vie dans l’humanitaire, le social… casse-tête moral…

  2. Jen Says:

    J’essaie autant que possible de faire prendre conscience à ma fille de la chance qu’elle a. Certes, je dis NON à beaucoup de choses mais ce sont des NON nécessaires à mon sens pour lui faire prendre conscience que tout ne tombe pas tout cuit dans la main.

  3. Maritxu Says:

    Je suis d’accord avec Jen. Tout ne tombe pas tout cuit sous la main, et j’apprends à mes mouflets la valeur de l’argent. Le grand (4 ans) comprend depuis un certain temps quand je dis non parce que c’est « trop cher ». (en même temps, depuis qu’il a compris le principe de l’argent, je suis assaillie de demandes « maman, tu me l’achètes ?? »)

  4. Ingrid Says:

    C’est sûr, c’est pas facile. Tout leur semble normal, acceptable, y compris leur propre situation. C’est moi qui ai fait remarquer à ma fille que telle petite fille de sa classe était dans un fauteuil roulant, que telle autre avait un hijab, et que le monsieur dans la rue n’avait pas de maison. Pour elle, ce n’est pas un problème, et donc elle ne se considère pas privilégiée.
    Ça viendra…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s