3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Utrogestan: le retour 3 novembre 2011

L’Utrogestan vient de refaire surface dans ma vie. Je pensais ne plus jamais en entendre parler, voilà qu’on me le prescrit à nouveau.

Mais alors qu’il y a près de 5 ans maintenant, je découvrais ce si sympathique produit pour peut-être éventuellement aider à l’implantation d’embryons dont on ne savait pas grand chose, aujourd’hui, il est là pour éviter qu’une petite fille, ma fille, ne naisse bien trop tôt.

Pas vraiment de risque pour le moment mais un bébé très bas et beaucoup de contractions. Repos et utrogestan en attendant de voir comment évolue la situation.

31SG, et toujours pas de prénom. Les négociations vont reprendre ce soir. Et croyez-moi, la gestion de la dette grecque à côté, ce n’est rien.

31SG, et aucune préparation à l’accouchement. Serait-ce qu’inconsciemment je veux une césarienne ? Est-ce vraiment utile ces cours ?

31SG, bien trop tôt pour naître mais il est grand temps de répondre à d’autres interrogations.

Publicités
 

10 Responses to “Utrogestan: le retour”

  1. Le Chat Says:

    Repos, repos, repos… dit-elle bêtement en pensant à tes jumeaux…. mais bon je réitère quand même : repos repos repos…
    georgios pour le prénom ? ah mais j’oubliais c’est une fille…. alors georgias ? 😉

    • Lola Says:

      J’ai une pensée pour ma gynéco tous les matins quand mes grumeaux tout endormis me tendent les bras pour un tendre câlin matinal dans mes bras… Comment leur (me?) refuser cela ?

  2. rb Says:

    ils sont super utiles ces cours, j’ai refait une préparation pour mon dernier, et bien j’ai encore appris pleins de choses, et évoqué aussi certaines questions par rapport à mon premier accouchement.Moi je pense que c’est utile, même pour une césarienne 😉 mais ça dépend aussi de la sage-femme …
    31SG déjà !

    • Lola Says:

      L´état d’esprit des préparations à l’accouchement ici ne correspond pas à ma vision des choses. C’est trop axé accouchement « naturel », sans péridurale, et allaitement…
      Mais puis-je faire confiance à mon instinct animal ?

  3. Miss Zen Says:

    Utrogestan mon dieu comme ce nom barbare évoque de souvenirs…..j’avais pourtant oublié !
    Repose toi bien et prend bien soin de vous. Quant au cours de la préparation, le jour J , j’avais tout oublié…..

  4. Ingrid Says:

    Pas de prénom ? Oh mais moi j’aurais pu avoir toute une équipe de foot féminine tellement et trouver un prénom pour chacune des joueuses, alors que j’ai eu tant de mal à trouver un seul prénom de garçon !
    Repose toi comme tu peux… C’est trop tôt en effet !

  5. pétrolleuse Says:

    Une césarienne, comme n’importe quel accouchement, ça se prépare… Certaines SF l’intégrent (plus ou moins) à leurs séances de prépa, mais, surtout, il peut être utile de préparer un projet de naissance et de le soumettre aux membres de l’équipe qui vont te prendre en charge. Si tu dois passer par la case « bloc opératoire », souhaites-tu que le papa soit à tes côtés? Que tes bras soient détachés pour pouvoir toucher ton bébé quand on te le présentera? Veux-tu que quelqu’un te décrive ce qui est en train de se passer, afin que tu aies l’impression de « vivre » ton accouchement? Que quelqu’un prenne des photos? Si tu as des lunettes, tu peux aussi demander de pouvoir les conserver pendant l’intervention. Il serait intéressant de te renseigner pour savoir si tu peux faire du peau à peau dès le bloc ou si, au moins, tu peux éviter la séparation avec ton bébé et ton compagnon pendant les 2 heures de surveillance imposée après la sortie du bloc… Tu peux aussi demander à ce que le père ait le droit de rester avec toi les premières nuits à la maternité parce que dur, dur de s’occuper de son petit bout toute seule quand on est clouée au lit pendant les premiers jours (et le personnel soignant n’est pas toujours super disponible…). En tout cas, voilà quelques pistes de réflexion qui peuvent fournir matière à discussion (et à négociation…) avec les soignants…

    • Lola Says:

      Ayant eu une césarienne de rêve pour mes fils, j’ai peur d’être déçue par une autre expérience de laquelle je ne sais trop qu’attendre.
      Mais tu as certainement raison, il faut que je me prépare un minimum, ou du moins que j’imagine cette naissance, que je puisse exprimer des attentes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s