3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Arrivée (3/3) 10 janvier 2012

Filed under: C du grand n'importe quoi,C la pêche,C magique — Lola @ 2:23
Tags:

Les choses s’accélèrent, l’équipe se met en place, on m’installe sur la table d’accouchement, position gynécologique. Je regrette de ne pas mettre mieux renseignée sur les positions idéales d’accouchement, de ne pas en avoir parlé avec ma gynéco avant…D autant plus que dans le peu que j’ai lu, cette position était très critiquée. Je ne sais pas à quoi m’attendre, je panique, je répète que je ne sais pas faire, que l’homme ne sera d’aucune utilité, qu’il nous faut absolument une formation accélérée sur l’accouchement.

Visiblement, personne ne souhaite prendre le temps de me donner ce rapide cours. On m’explique juste que quand on me le dira, et uniquement quand on me le dira, je devrai me cramponner aux poignées et pousser. L’homme lui doit garder ses mains gantées jointes et surtout ne toucher à rien s’il veut couper le cordon, ordre du pédiatre.

Je n’ai pas le temps de protester plus sur mon manque d’entrainement qu’on me dit de pousser. Je fais ce que je peux, pas convaincue de l’efficacité de ma poussée. On voit la tête paraît-il. Et alors qu’on s’était toujours dit qu’il resterait à mes côtés, je vois mon homme, ce traitre, se pencher pour voir.

Dra J me dit qu’elle va devoir couper, qu’elle sait que je ne voulais pas mais elle doit le faire. Je tente une vague négociation (non, on ne coupe pas. – si je vais couper, – non) mais je sens assez rapidement que je ne suis pas en position de force. Je baisse ma garde et elle sort son scalpel. Nouveau regret sur mon manque de préparation : j’aurais peut-être pu éviter l’épisiotomie.

Obéissante, je pousse quand on m’en donne l’ordre une seconde fois. Elle va sortir, elle sort, elle est là. Elle crie, je la voie, je l’entends. Il est 20h07. J’ai poussé deux fois et ma fille est là, posée sur ventre. J’attrape sa petite main pendant que l’homme, sous le regard inquiet du pédiatre, coupe le cordon. Visiblement, c’est assez franco-français cette tradition.

Le pédiatre la prend et réalise les premiers soins. Mon homme la suit, les suit.

Je ris. Ma fille est née, par voie basse, elle est belle.

Mon HMV revient, les yeux rougis par l’émotion. Il me dit qu’elle est belle, qu’elle est parfaite, qu’elle fait 3 kilo tout rond (elle a le sens du détail cette enfant). Nous sommes les parents d’une petite fille, nous sommes les parents de 3 enfants.

On me recoud, je suis sur un nuage alors que j’entends vaguement l’équipe médicale reprendre leurs conversations anodines. Comment peuvent-ils penser à leur prochain repas ensemble alors qu’un tel miracle vient de se réaliser ?

 

Ma fille a choisi de naître le 16 décembre et comme elle savait que ses parents étaient incapables de décider si une césarienne c’était mieux qu’un accouchement par voie basse (ou l’inverse), elle a choisi pour eux. Et pour qu’il n’y ait pas de doute, elle a fait ça vite. Ma fille est née dans un éclat de rire.

 

Et depuis ? Ce n’est que du bonheur, ou presque.

Publicités
 

12 Responses to “Arrivée (3/3)”

  1. Loreal Says:

    j’attendais avec impatience ce 3ème volet, ton bonheur est contagieux, merci 🙂 !!

  2. Le Chat Says:

    yeeeeeeeeeeeeeessss trop bon de lire cela 🙂
    une arrivée heureuse, je m’en réjouis. Elle portera cela en elle à vie 🙂

  3. Maman Crotte Says:

    Tu me réconcilierais presque avec la naissance par voie_basse =)

    • Lola Says:

      Moi aussi, je me suis demandée pourquoi j’en avais fait une montagne de cet accouchement…
      Mais il paraît que parfois, il faut pousser un peu plus 😉

  4. rb Says:

    Bravo ! tu as un souvenir magnifique de cette naissance et c’est ce qui compte. C’est ce que je souhaite à toutes les mamans.

  5. La fille Says:

    Joli récit. Le Brésil est assez paradoxal : d’un côté on pratique la césarienne (qui n’est pas dénuée de risques) par confort et de l’autre on n’envisage pas le nourrissage autrement que par le sein maternel. C’est marrant de voir comment d’un pays à l’autre les attitudes changent du tout ou tout.
    Enfin bon, on s’en fout, le plus important c’est que ta famille. Biz

  6. Ingrid Says:

    Très joli récit… bravo à vous, c’est presque un accouchement idéal, ça !

  7. Jen Says:

    Pas trop de nouvelles. Je suppose que tu es bien occupée. j’espère que tout va bien 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s