3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Peut mieux faire 17 septembre 2012

 

J’ai reçu, il y a quelques semaines maintenant, la première véritable claque de ma vie de mère.

Après près d’une heure et demi consultation avec la neuropédiatre –consultation pendant laquelle mon silencieux n’a pas prononcé un mot malgré tous les efforts de Dra Vovo-  elle m’annonce qu’il n’y a aucun problème neurologique chez mon fils.

Ouf.

Enfin.

Mais il y a bien un problème.

Et c’est là qu’arrive la claque. Elle dessine un petit graphique bonheur en fonction du temps. Elle trace une droite horizontale que représente la moyenne du bonheur autour de laquelle chacun varie plus ou moins. Jusque-là je suis. Là où j’ai mal, c’est quand elle trace une parallèle, un peu en-dessous de la première ligne et m’indique que c’est autour de cette ligne de bonheur que mon fils oscille.

Elle se veut rassurante, m’explique qu’il n’est pas au ras des pâquerettes (signe de déprime) et qu’il n’effectue pas des oscillations importantes (bipolaire). Non, mon fils n’a juste pas la moyenne en bonheur.

Ce n’est pas forcément très grave, ça peut se rattraper tout seul ou évoluer  vers une dépression à l’adolescence.

Donc nous traitons. Pas de psychothérapie ou autre psychanalyse (en même temps, avec un patient qui refuse de parler ça ne doit pas être évident) mais une thérapie comportementale. Deux fois par semaine, mon fils va jouer avec sa thérapeute. Impossible pour moi de savoir ce qu’ils font exactement car après 2 séances, elle m’a expliqué que ce serait mieux si c’était une autre personne qui l’accompagnait. Pour que ce soit plus facile de l’arracher à cette personne paraît-il.

3 semaines de thérapie, nous guettons les signes d’une éventuelle amélioration…

Et moi je me demande ce que j’ai bien pu faire, ou ne pas faire, ou mal faire, pour que mon fils en arrive là.

Publicités
 

17 Responses to “Peut mieux faire”

  1. PlumeQuiEnfante Says:

    A mon humble avis de nullipare, tu n’as rien fait allant contre la capacité de ton fils à éprouver le bonheur ou le bien être.
    Il était peut-être né comme ça… Il est peut-être davantage sujet à la déprime/mal être (j’espère pas à la dépression) qu’un autre et notamment son frère jumeau ?
    Moi, ce que je vois, c’est que tu l’emmènes chez un neuropédiatre. Donc, TU es une BONNE mère. Tu fais ce que tu peux avec tes moyens.
    Il y aurait certaines mères qui auraient laissé pissé…
    J’espère que ton petit bonhomme saura trouver la voie au bonheur.

  2. Mimie Says:

    Entièrement d’accord avec Plume. Tu t’occupes de ton fiston, tu te soucies de lui, tu es une Bonne mère !
    On n’est pas des mères parfaites, mais on fait ce qu’on peut avec nos moyens… on fait notre maximum, on se pose des questions, et c’est bien. Je ne savais pas que ce problème existait… maintenant tu sais ce qui lui arrives… en avoir conscience, ça ne peut que t’aider à l’aider !
    Bon courage. Bises

  3. Maman Crotte Says:

    Je ne trouve pas de mots 😦
    J’en tombe de ma chaise. Je ne pensais pas cette chose possible. Aussi jeune. Aussi petit :O
    Non, tu n’as rien râté. Tu as fait ce qu’il fallait. Toujours.
    Parfois, simplement, tout ce qu’on peut ne suffit pas.
    J’t’embrasse !

  4. La fille Says:

    Je rejoins Plume. Tu fais ce qu’il faut pour lui. Par ailleurs, c’est sûrement un étape transitoire. Il est accompagné, tu fais tout pour qu’il aille mieux. Et puis, quand il est chez vous, avec vous, il est comment ton fils? Tu le trouve déprimé, il est aussi mutique?

  5. Le Chat Says:

    Le Bonheur…
    sujet délicat… ok, un diagnostic a été posé… est-ce suffisant ? ce docteur a t il raison à 100% ?
    Je sais combien il est difficile de se repérer dans le monde des médecins et qu’il est salutaire d’en choisir un et de lui faire confiance, en se bouchant les oreilles aux autres sons de cloche sinon on devient fou car chacun à son avis…
    « Es-tu en phase avec ce docteur ? » voilà, c’est la seule question qui me vient…
    Si oui, je vous souhaite de la patience, de l’amour, de l’écoute… et du courage, mais bon en tant que maman tu en débordes !
    Si non, je te souhaite de trouver la bonne personne qui saura donner envie à ton fils de parler plus.
    Ton billet me fait penser à un très joli film que je viens de voir : Du vent des mes mollets.
    Je t’embrasse.

    • Lola Says:

      En phase oui car nous voyons qu’il est parfois en souffrance, qu’il n’ose se lâcher pour profiter simplement de sa vie de petit garçon de 4 ans.
      Et déjà un premier pas: la balançoire. Comme tous les enfants de son âge, il veut aller haut jusqu’au ciel. Mettons cela au compte de la thérapeute.

  6. charlotte Says:

    hmmm, pas facile mais je rejoins l’avis du Chat… peut-être un 2ème avis médical… et puis je me pose la même question que la fille, à savoir comment est-il à la maison avec vous, son frère, sa soeur, et quand il joue seul?… et puis ne pas savoir ce qu’il se passe pendant les séances, ça ne peut pas t’aider à l’aider ou à te rassurer… (heu, je ne sais pas si je suis très claire là…)
    en tout cas, rien que le fait de prendre en compte ce silence et de t’en préoccuper prouve (s’il le fallait) que tu es une mère aimante et inquiète qui fait le mex pour son fils… alors pleins de pensées pour toute ta petite famille (et d’ailleurs j’y pense mais pourquoi pas une séance avec tes 2 garçons pour éclairer ou aider la neuropédiatre…)! bises

    • Lola Says:

      Pour l’instant la thérapeute parle d’une visite à l’école. ça me paraît une bonne chose.
      Mais je n’ai pas envie que son frère ait à gérer cela.

  7. bonnemine Says:

    Chauqe être est différent, nul besoin d’avoir merdé pour qu’il soit qui il est. Il semblerait qu’avec vous il soit a l’aise et se lache, c’est peut-être juste de la timidité ? Quand j’étais petite (maternelle et même CP), je voyais moi aussi « des gens » car je ne m’exprimais pas du tout en communauté. Bref la timidité c’est con mais c’est fréquent.

  8. Anne-Sophie Says:

    Vous m’épatez! Aller au delaà de ses propres craintes ou préjugés par amour pour son enfant, dans le simple but qu’il soit heureux…Pour moi, c’est ça la définition d’une très bonne maman!
    Je me permets, en toute simplicité de vous en féliciter!

    ….Bonne continuation!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s