3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

L’équilibriste 23 mars 2013

Je voudrais faire partie de ces mères qui savent si bien occuper leur marmaille, par beau temps comme les longues après-midi pluvieuses.

Je voudrais être comme ces femmes qui poursuivent brillamment leur carrière, malgré les enfants, malgré les changements, malgré leur homme.

Je voudrais être de ces sportives qui s’imposent une discipline strique, pour lesquelles il est impensable de me pas avoir au moins une heure quotidienne d’activité physique (et l’habillage matinal de 3 enfants, aussi sportif soit-il, n’est pas considéré comme une activité physique).

Je voudrais être de ces pro de l’organisation qui en remplissant leur chariot le lundi à 9h ont en tête tous les menus de la semaine et ne seront pas obligées de courir à la supérette du coin à 20h57 pour acheter le lait entier pour les enfants.

Je voudrais être comme ces femmes toujours radieuses et féminines. Celles qui trouvent le courage de se maquiller après avoir préparé 3 enfants, celles à qui jamais il n’arrive de réaliser en déposant leurs enfants à l’école qu’elles ont oublié de se coiffer. Celles qui sont toujours disponibles pour leur homme et qui ne laissent pas la fatigue atteindre leur libido.

Je voudrais, j’essaie, je navigue entre ces envies sans réussir à m’y tenir, sans atteindre aucun objectif. Il n’y a pas de solution, une seule option, essayer encore.

Publicités
 

5 Responses to “L’équilibriste”

  1. Le Chat Says:

    tu crois qu’elles existent vraiment ????
    je suis comme toi… sur tous les points, bon sauf peut-être pour celui des courses car je suis née avec une liste à la main qui ne me quitte jamais… mais pour le reste, tout pareil… et surtout le point 1 qui me terrifie…
    Play it again 🙂
    On joue à deux c’est plus marrant 😉

  2. Maguelonne Says:

    Bonjour. Je voudrais bien aussi…mais avec 3 enfants dont le dernier qui a 6 mois, je lâche prise…oulala il va falloir se reprendre…et arrêter de surfer sur internet en pyjama pendant la sieste des enfants…promis je commence demain 😉

  3. Maman Crotte Says:

    JE rejoins le Chat !
    Existe t’elle vraiment ?!? Je ne pense pas !

  4. izzy Says:

    Je me reconnais ! enfin presque…sauf que moi, je n’ai même pas été fichue d’en avoir trois, mais même avec un seul je n’y arrive pas.

    Alors oui, je voudrais tout cela, et plus encore,
    je voudrais être comme ces copines à moi qui m’assurent passer l’aspi dans la chambre de leurs enfants deux fois par jour, avant d’aller au bouot et le soir en rentrant, qui ont une cuisine sur mesure et toujours rutilante, qui n’achètent jamais de plats congelés et peuvent vous récciter par coeur la liste des additifs qui nuisent à la santé ;
    celles qui n’élèvent jamais la voix parce que ce n’est pas éducatif alors qu’après huit heures de boulot le simple son d’un verre posé sur la table me fait faire des bonds;
    et comme celles qui militent, parce que nos enfants méritent un monde meilleur et que si on laisse les choses se dégrader : pollution, discrimination, violence etc, ce sont eux qui paieront les conséquences de notre indifférence, alors c’est vrai le week end, le dimanche, je devrais aller défiler, signer des pétitions, mener des campagnes de sensibilisation pour l’avenir de mon enfant.
    Marre d’être cette « minimum maman » qui assure le nécessaire et rien de plus, marre de perdre mon temps avec des corvées stupides : le linge à étendre,les transports en commun, et ces saletés de papiers à remplir, à photocopier et àrecommencer à l’infini parce qu’ils se sont perdus dans les méandres d’un bureau administratif quelconque, au lieu de m’asseoir et regarder mon fils grandir, jouer avec lui pendant qu’il en a encore l’âge et être AUSSI là pour lui parfois quand il n’en a PAS besoin, juste comme ça.

    Un jour viendra où j’aurai le temps, je pourrais faire tout ça, je serai à la retraite, je pourrai faire du sport, je pourrai nettoyer la maison tous les jours du sol au plafond, passser trois heures dans la SDB si j’en ai envie. Je serai vieille, et il ne sera plus là, il aura sa vie, son travail, ses enfants, sa course contre la montre…et tout cela n’aura plus de sens.

  5. Soyez bienveillantes vis-à-vis de vous-mêmes, ne mettez pas la barre trop haute.Chaque jour suffit sa peine, se fixer un seul objectif à atteindre me semble plus raisonnable; lorsqu’il est atteint, cela booste pour en fixer un second et ainsi de suite! Courage, trop d’exigences tuent le moral. Et souvent, ces super mamans que nous idéalisons savent tout simplement mieux masquer leurs failles ; à quoi bon si le bien-être n’est qu’une jolie façade?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s