3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Avant 2 juillet 2013

Avant, j’avais un travail. J’avais même une équipe, des personnes à qui je fixais des objectifs, qui attendaient de moi de l’aide dans l’organisation de leur travail. Même si la finalité n’était pas des plus glorieuses, j’aime à penser qu’il y a, un peu partout dans le monde, des objets (luxueux) qui furent le fruit du travail d’une équipe, de mon équipe.

Et j’ai démissionné. Pour suivre mon homme.

Avant j’ai trouvé un autre travail. Nouveau pays, nouveau défi, une grande chance, un job intéressant, des responsabilités.

Et j’ai démissionné. Pour suivre mon homme.

J’ai eu des enfants.

Avant  j’ai eu un autre travail. Nouveau pays, nouveau défi,  un job qui correspondait à ma formation, des collègues sympathiques.

J’ai eu un troisième enfant.

Et j’ai démissionné. Parce que l’équilibre salaire-temps de transport-bénéfice perso-bénéfice pro était rompu. C’était il y a plus d’un an maintenant. Une année perdue. Une année pendant laquelle j’aurais pu faire tant. J’aurais dû faire tant. Une année que je n’ai pas vue passer, au cours de laquelle je me suis laissée ensevelir sous le poids du quotidien. Une année que je ne pourrais jamais rattraper et que je continue à laisser filer sans trouver la force de réagir.

Le pire, c’est que je continue, la tête hauteur, à remplir la case profession. Ce n’est pas parce que je ne travaille pas que je n’ai pas appris à le faire.

Avant j’étais une autre ?

Publicités
 

3 Responses to “Avant”

  1. Marianne Says:

    Etrange… Aujourd’hui, j’arrête de travailler mais pour ne suivre que moi. J’ai décidé d’arrêter l’informatique. Complêtement. De tourner la page. Définitivement.
    Et de m’occuper de mes enfants. Nos choix sont bons. Toujours. A l’instant où nous les prenons.

    Courage 😉

  2. kakaille Says:

    J’ai arrêter de travailler dans ma formation, il y a 8 ans maintenant, pour rester avec mes enfants, pour m’occuper d’eux, pour être avec eux … parce que nos enfants, on les a tellement désiré/attendu/espéré que c’est ce qui compte le plus sur cette terre, c’était mon choix, je ne le regrette pas, même si parfois je donnerais cher pour passer une journée entourée d’adultes, pour faire partie d’une équipe, comme avant …. je suis devenue assistante maternelle, je travail donc malgré tout, mais à la maison, je me laisse souvent débordé par le quotidien, je n’accomplie rien d’exceptionnel … mais au fond, dans 50 ans, que nous restera t-il ??? les grands choses professionnelles que nous aurons accomplies ou tout ces merveilleux souvenirs partagés avec nos enfants ???? j’ai la réponse, et je sais que j’ai fait le bon choix …. 😉

  3. Le Chat Says:

    Les cycles de la vie… ça va ça vient… peut-être es-tu à l’aube d’un nouveau qui concilierait parfaitement tes aspirations pro et ta vie perso… quand les enfants grandissent et deviennent plus autonomes c’est possible… enfin je l’espère 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s