3 Fiv, 2 grumeaux, 1 vie

Just another WordPress.com weblog

Fondations 4 mai 2014

Filed under: Uncategorized — Lola @ 7:54

Etre mère de jumeaux, c’est drôle parfois, attendrissant par moment, épuisant souvent mais surtout ça remet en cause toute belle idée qu’on peut avoir sur l’éducation deux fois plus vite. Particulièrement en ce qui concerne la part de l’acquis et de l’inné.

L’expérience est parfaite : 2 enfants, 2 garçons, nés en même temps, élevés dans le même cadre par les mêmes parents et pourtant si différents ! Aujourd’hui, j’ai l’impression de canaliser chaque enfant sur son chemin plutôt que de le guider vers un chemin que j’aurais pu vouloir le voir suivre. Et alors que je faisais part à mes amies de mes ambitions éducatives revues à la baisse, l’une d’elles a posé cette question toute simple :

“Quels sont les 3 événements fondateurs de ton être et combien sont le fait direct de tes parents ?”

 

Qu’est-ce qu’un événement fondateur dans une vie ? Jusqu’à quel âge ces événement ont une influence sur notre développement ?

Qu’est-ce qui a vraiment marqué mon enfance ? Qui suis-je finalement ?

 

Une simple question à laquelle je n’arrive pas depuis plusieurs semaines à donner de réponse.

 

Aucun drame dans mon enfance que je puisse qualifier de déterminant pour la construction de mon moi actuel. Aucun manque, aucun abus, aucune fondation ?

 

J’examine mon enfance sans voir où j’aurais pu puiser des forces particulières, je m’interroge sur mes valeurs actuelles et celles qui m’ont été transmises -quelles sont-elles exactement?.

Et en écho à cette interrogation surgit le terrible doute : que vais-je transmettre ? Quels seront les événements fondateurs pour mes enfants ?

Publicités
 

3 Responses to “Fondations”

  1. charlotte Says:

    Pour moi, un évènement fondateur, c’est quelque chose qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui.
    Je ne sais pas si j’en ai 3. Ou plus. Ou moins. Mais si je devais répondre, là, maintenant, tout de suite… je dirai
    1) mon départ de chez mes parents, pour enfin vivre comme je l’entendais (et pas forcément pour faire la fête, mais pour manger ce que je voulais, voir qui je voulais, mener ma vie comme j’en avais envie), avec les bonnes et les mauvaises expériences et surtout sans compte à rendre, puisque le jour où je suis partie, j’avais mon boulot étudiant 😉
    Donc, oui, celui-là est en rapport avec mes parents puisqu’il m’a permis de les quitter pour être moi!
    2) la première fois où je suis devenue mère. Avec, encore, tout ce que cela implique, même si je n’ai pas de jumeaux 😉 Devenir responsable de quelqu’un. Avec tout le poids de l’éducation que j’ai reçue, de ce que je voulais ou non reproduire, transmettre. Je me bats chaque jour pour ne pas tomber dans la facilité et le mimétisme car ce que j’ai vécu ne m’a pas toujours convenu, et je ne veux pas le faire vivre à nos enfants. Donc, même si mes parents n’ont pas d’incidence sur le fait que je sois devenue mère, ils en ont une maintenant que je le suis. (hum, c’est clair dans ma tête mes dans mes mots…???)

    Voilà, j’en ai 2. Pour le moment…
    Ma grande est guidée sur sa voie, le moyen est canalisé (car très grande tendance aux débordements) et la petite navigue entre les 2… Rdv dans quelques années pour faire le point 😉

    En tout cas, tu n’es pas la seule à te poser 10 000 questions alors continue de les partager avec nous, car elles nous renvoient aux notres et à d’autres encore…

  2. Miss zen Says:

    C’est une sacrée bonne question, je vais me creuser les méninges , c’est intéressant de répondre . Merci

  3. Mes évènements fondateurs?
    1/ avoir malheureusement croisé la route d’un pervers alors que j’étais enfant
    2/ avoir accepté que mes parents deviennent famille d’accueil pour l’A.S.E. quand j’avais 12 ans (j’étais fille unique)
    3/ la rencontre de mon mari, ce que nous avons construit ensemble
    4/ la naissance de mes grumeaux il y aura bientôt 11 ans
    5/ une maladie chronique, mon combat quotidien
    Je pense que des événements fondateurs sont des moments marquants (qu’ils soient dramatiques ou au contraire très heureux, et quelque soit notre âge) qui nous ont guidé vers une trajectoire plutôt qu’une autre par l’influence qu’ils ont sur nos choix de vie et nos aspirations…
    Tu transmettras tes propres valeurs par l’éducation et l’amour que tu donnes chaque jour à tes 3 enfants, par ce que tu partages avec eux, par ce qui te semble essentiel pour eux et pour toi aussi.
    Ils y adhèreront ou pas par la suite… Nous ne sommes pas « maîtres » des choix qu’ils feront, ils ne nous appartiennent pas mais il me plait à penser que le simple fait qu’ils se positionnent prouvera que nous les avons aidé à se forger leurs propres armes pour faire face aux nombreux aléas d’une vie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s